J’ai découvert ce jeu dans le Gameboy d’un de mes neveux.

C’est le jeu de puzzle classique connu dans de nombreux endroits sous le nom de Sokoban bien que l’éventail des noms soit très large.

SOKOBAN est sorti en 1982 grâce à la société Thinking Rabbit dont l’inventeur était Hiroyuki Imabayashi, son lancement ou émergence mondiale est due à la version Spectrum HoloByte pour IBM-PC plusieurs années après.

En septembre 1989, « Pony Canyon » a sorti la version de Sokoban pour Game Boy, la petite console de jeu de Nintendo qui était sur le marché depuis quelques mois. En juin de l’année suivante, une deuxième partie apparaît. En 1991 et 1992, Fujisankei Communications International a traduit et publié les deux jeux au niveau international sous les noms de Boxxle et Boxxle II.

Le Boxxle que j’ai découvert avait 18 écrans, au fil des ans l’une des personnes qui ont téléchargé ce jeu sur notre WEB, m’a rendu le jeu avec beaucoup plus d’écrans, donc j’ai attaché les deux versions.

Voici quelques-uns des écrans inclus dans le jeu :

Je joins le lien suivant où vous pouvez lire autant que vous voulez sur ce jeu

Sokoban « entrepositaire » en japonais. L’objectif du jeu est de pousser les boîtes (ou balles) à leur place correcte dans un petit entrepôt, avec un nombre minimum de poussées et de pas. Les boîtes ne peuvent être poussées, pas tirées, et une seule boîte à la fois peut être poussée. Cela semble facile, mais les niveaux varient de très facile à extrêmement difficile, et certains prennent des heures, voire des jours à résoudre. La simplicité et l’élégance des règles ont fait de Sokoban l’un des jeux de génie les plus populaires.

Voici la première version en anglais avec 18 écrans :

La deuxième version avec beaucoup plus d’écrans, 189 :

Logiquement, c’est un de ces jeux qui peut être joué même si les instructions sont en araméen, mais….